Je sens le Mal rôder autour de moi

La terreur me toucher du bout des doigts

Dans chaque recoin où mon regard se pose

Il me semble que la lumière se décompose

Je l'entends ramper à droite, à gauche,

Mais à chaque fois je n'en vois qu'une ébauche

Il me suit depuis des semaines

Le Dieu-Serpent à tête humaine

Mais aujourd'hui il abandonne sa passivité

Pour me témoigner son agressivité

Personne de son vivant ne l'a vu

Et je ne crois pas réussir non plus

Le voila qui croise mon regard

Pour moi il n'y a plus d'espoir

Il détruit ma dépouille mortelle

Mon âme errera dans les limbes éternelles.

naga2